Album

Découvrez le"Voyage des Ténèbres à la Lumière", second disque du CONCERTO D'AMOUR jouant sur instruments d'amour à cordes sympathiques supplémentaires.

Il va paraître en juin 2020 dans la collection "Musica Angelica" distribuée par le label Continuo Classics.

Avec Charlotte RUBY, soprano solo - Isabelle QUELLIER, pardessus de viole d'amour et viole de gambe - Jean-Pierre NOUHAUD, violoncelle d'amour - Marie NOUHAUD, violone d'amour et Benoît FALLAI, théorbe.

Dans un programme exceptionnel consacré aux grandes figures de l’époque baroque. Les œuvres vocales et instrumentales de Vivaldi, Schwartzkopff, Telemann, Fiocco, Dumont, Meder et Caldara, sont sublimées par les sons magiques des instruments d’amour, dont le halo sonore confère une atmosphère angélique.

Nous voyageons en compagnie d'œuvres vocales avec la 1ère Lamentation de Jérémie de Fiocco pour voix et violoncelles d’amour concertants, une cantate de Vivaldi qui fut professeur de viole d'amour, une cantate de Caldara, grande figure de l’École napolitaine, violoncelliste et excellent compositeur. Et nous jubilons avec les œuvres instrumentales concertantes de Telemann, Schwartzkopff, Dumont et Meder.

Un écrin somptueux pour la voix expressive et lumineuse de la soprano Charlotte RUBY qui nous transporte des Ténèbres à la Lumière…

L'enregistrement a lieu début mars 2020 dans la chapelle du château des Comtes de la Marche à Guéret, soutenu par le Conseil Départemental de la Creuse. Un film de Marc Lipka a été réalisé pendant l'enregistrement grâce à la SPEDIDAM dans le cadre du programme EPK. Nous remercions également le reportage de France 3 ainsi que l'article de France-Info Culture.

CD bientôt disponible

 

Vidéo


Reportage Marc Lipka EPK CD Lumière Charlotte Ruby version longue

 

A la recherche des instruments disparus :
l'ensemble baroque "Le Concerto d'Amour" aime travailler en famille

[ voir le reportage ]

 

Duo Nouhaud-Bleton - Suite Espagnole (Joaquin Nin)

À venir

Cordes & Compagnies décline son festival de l'été 2020 sous trois étapes :
• 1er acte avec les Schubertiades
• 2ème acte avec les Instruments d'Amour
• 3ème acte avec Au Cœur des Cordes

10ème festival des Schubertiades en Limousin avec le quintette à cordes

10ème festival des Schubertiades en Limousin avec le quintette à cordes "Cordissime"

Du 14 au 17 juillet 2020 -

Luisa Adolpha Le Beau, dernière œuvre écrite en 1900 par la première femme compositrice à vivre de son art. 1ère édition du 22ème quintette écrit en 1794 par Giuseppe Cambini, le Mozart Italien.

Création 2020 par le compositeur Arnaud Dumond d'un quintette en hommage à Beethoven pour le quintette Cordissime.

10ème festival des Instruments d'Amour en Limousin avec le Concerto d'Amour

10ème festival des Instruments d'Amour en Limousin avec le Concerto d'Amour

Du 22 au 24 juillet 2020 -

"Folies baroques à Venise" - de Rosenmüller à Vivaldi.

Création 2020 par le compositeur Arnaud Dumond d'une Passacaille pour le Concerto d'Amour

1<sup>er</sup> festival

1er festival "Au Cœur des Cordes" dans la Nièvre avec le Duo Double-Cordes

Du 25 au 29 juillet 2020 -

1ères représentations publiques de la création 2015 du compositeur Arnaud Dumond: "Colloque senti et mental" pour le Duo Double-Cordes

Création du projet

Création du projet "Un Violoncelle Libre"

Courant 2020 -

Agenda complet

Derniers concerts

9e festival des Schubertiades et festival des instruments d'amour

Anciens concerts

Ils en parlent...

Des Ténèbres à la Lumière, un nouvel album haut en couleurs
"On peut jouer intense, long, court, aérien, en sous-entendu. C'est comme avoir un pinceau à la main."
La Montagne - Lire l'article

-

Sans toucher les cordes sensibles
"Ce qui permet cette aventure, en plus de leur talent, ce sont les instruments baroques dits "sympathiques" ou "d'amour". Pardessus de viole, violoncelle et violone auxquels on a ajouté des cordes que l'archet ne touchera pas, mais les notes les feront vibrer de concert avec les autres. "Il faut un certain temps d'adaptation, ce sont des accords différents..., des sonorités étonnantes, une résonance inédite", explique Isabelle Quellier du Concerto d'Amour."
Axelle Guinon - Journal du Centre

Voir plus d'articles

Top