L'album

Découvrez "Des Ténèbres à la Lumière", second disque du CONCERTO D'AMOUR jouant sur instruments d'amour à cordes sympathiques supplémentaires.

Il vient de paraître en septembre 2020 dans la collection "Musica Angelica" distribuée par le label Continuo Classics.

Avec Charlotte RUBY, soprano solo - Isabelle QUELLIER, pardessus de viole d'amour et viole de gambe - Jean-Pierre NOUHAUD, violoncelle d'amour - Marie NOUHAUD, violone d'amour et Benoît FALLAI, théorbe.

Dans un programme exceptionnel consacré aux grandes figures de l’époque baroque. Les œuvres vocales et instrumentales de Vivaldi, Schwartzkopff, Telemann, Fiocco, Dumont, Meder et Caldara, sont sublimées par les sons magiques des instruments d’amour, dont le halo sonore confère une atmosphère angélique.

Nous voyageons en compagnie d'œuvres vocales avec la 1ère Lamentation de Jérémie de Fiocco pour voix et violoncelles d’amour concertants, une cantate de Vivaldi qui fut professeur de viole d'amour, une cantate de Caldara, grande figure de l’École napolitaine, violoncelliste et excellent compositeur. Et nous jubilons avec les œuvres instrumentales concertantes de Telemann, Schwartzkopff, Dumont et Meder.

Un écrin somptueux pour la voix expressive et lumineuse de la soprano Charlotte RUBY qui nous transporte des Ténèbres à la Lumière…

L'enregistrement a lieu début mars 2020 dans la chapelle du château des Comtes de la Marche à Guéret, soutenu par le Conseil Départemental de la Creuse. Un film de Marc Lipka a été réalisé pendant l'enregistrement grâce à la SPEDIDAM dans le cadre du programme EPK. Nous remercions également le reportage de France 3 ainsi que l'article de France-Info Culture.

CD disponible ici

 

Vidéo


Reportage Marc Lipka EPK CD Lumière Charlotte Ruby version courte

 

A la recherche des instruments disparus :
l'ensemble baroque "Le Concerto d'Amour" aime travailler en famille

[ voir le reportage ]

 

Duo Nouhaud-Bleton - Suite Espagnole (Joaquin Nin)

À venir

Création du projet

Création du projet "Un Violoncelle Libre" avec Patrick Charton

Courant 2021 -

Concerts-lectures en IME

Concerts-lectures en IME

2021 -

Depuis plus de 15 ans, Cordes et Compagnies a impulsé avec jean-Pierre et Marie Nouhaud des actions artistiques en IME pour apprendre le violoncelle et la contrebasse à une quinzaine d'enfants tout au long de l'année, par des cours instrumentaux au sein du Conservatoire de Musique de la Creuse, Emile Goué, dans lequel ils sont professeurs.

Il s'agit de créations de musiques qui illustre les contes choisis par les enfants, et ensuite de réalisations de spectacles joués en direct devant des publics scolaires.

Pour 2021, c'est un conte spécialement créé par le dessinateur Philippe Nouhaud qui sera le support: "Mission Espérance: odyssée de l'espace".

Télécharger le dossier de présentation de Concert-lecture en IME

Festival Cordes & Compagnies

Festival Cordes & Compagnies

Juillet 2021 -

Les 15 concerts du 10ème festival Cordes & Compagnies sont reportés en juillet 2021 avec les trois créations commandées au compositeur Arnaud Dumond. "Colloque Sentimental" pour le duo Double-Cordes, "Passacaille et Empressement" pour le Concerto d'Amour, et "Un jour de nuit" en hommage à Beethoven pour l'Ensemble Cordissime.

 

Agenda complet

Derniers concerts

9e festival des Schubertiades et festival des instruments d'amour

Anciens concerts

Ils en parlent...

Des Ténèbres à la Lumière, un nouvel album haut en couleurs
"On peut jouer intense, long, court, aérien, en sous-entendu. C'est comme avoir un pinceau à la main."
La Montagne - Lire l'article

-

Sans toucher les cordes sensibles
"Ce qui permet cette aventure, en plus de leur talent, ce sont les instruments baroques dits "sympathiques" ou "d'amour". Pardessus de viole, violoncelle et violone auxquels on a ajouté des cordes que l'archet ne touchera pas, mais les notes les feront vibrer de concert avec les autres. "Il faut un certain temps d'adaptation, ce sont des accords différents..., des sonorités étonnantes, une résonance inédite", explique Isabelle Quellier du Concerto d'Amour."
Axelle Guinon - Journal du Centre

Voir plus d'articles

Top