Album

Découvrez « Le Phénix », premier disque du CONCERTO D’AMOUR : il vient de paraître dans la collection « Musica Angelica » distribuée par le label Continuo Classics.

Cet album témoigne de la renaissance des instruments d’amour au travers de pièces de compositeurs emblématiques des XVIIème et XVIIIème siècles, français et italiens : Corrette, Barrière, Bodin de Boismortier, Berteau, De Visée, Vivaldi, Corelli. Ces compositeurs étaient eux-mêmes des interprètes virtuoses de ces instruments.

Cet instrumentarium joué par le Concerto d’Amour concourt à transmettre l’esprit de ces œuvres, à restituer leurs couleurs et leurs nuances originelles. L’ensemble s’attache à exprimer la vitalité, la dynamique des phrasés, la passion de ces partitions baroques concertantes. Plus encore, ces instruments ne se jouent pas comme des instruments ordinaires : ils ont influencé et transformé le jeu des interprètes, quelle que soit la partition.

Acheter le CD

 

Vidéo

Duo Nouhaud-Bleton - Suite Espagnole (Joaquin Nin)

À venir

CONCERTO d'AMOUR / Concert de promotion

Printemps 2019 - PARIS

Sortie nationale de leur second album, Des Ténèbres à la Lumière

AU CŒUR DES CORDES / Duo DOUBLE-CORDES

Vendredi 10 mai 2019 à GRAND-BOURG (Creuse) - Jeudi 9 mai 2019 à LA CHAPELLE BALOUE (Creuse)

PASSAGES / Duo DOUBLE-CORDES

Vendredi 28 juin 2019 - NANTIAT

Spectacle avec 2 classes de CM2 / Violoncelle, contrebasse et voix. Commande du rectorat de Limoges et de CANOPE

Agenda complet

Derniers concerts

Le Concerto d'Amour 2018

Pour le 8ème Festival des Instruments d’Amour, le CONCERTO d’AMOUR a joué Vivaldi, Telemann, Quantz, Bach, Merula, Frescobaldi, Cervetto et Rosenmüler, le 23 octobre 2018 à l’église Saint-Benoît du Sault (36), le 24 octobre à l’église Sainte-Valérie de Felletin (23) et le 25 octobre à la chapelle du Sauveur de La Souterraine (23).

Anciens concerts

Ils en parlent...

Sans toucher les cordes sensibles
"Ce qui permet cette aventure, en plus de leur talent, ce sont les instruments baroques dits "sympathiques" ou "d'amour". Pardessus de viole, violoncelle et violone auxquels on a ajouté des cordes que l'archet ne touchera pas, mais les notes les feront vibrer de concert avec les autres. "Il faut un certain temps d'adaptation, ce sont des accords différents..., des sonorités étonnantes, une résonance inédite", explique Isabelle Quellier du Concerto d'Amour."
Axelle Guinon - Journal du Centre

-

Concert du 9 août 2018 du CONCERTO d’AMOUR
Le film de Marc LIPKA enregistré dans l’église de Bourganeuf est diffusé quotidiennement sur les 2 chaînes de télévision de musique classique en Hollande.

Voir plus d'articles

Top